Augmentation mammaire

L’augmentation mammaire existe depuis presque 50 ans et depuis plus de 25 ans est une des interventions de chirurgie esthétique les plus populaires. Maintenant devenu une intervention extrêmement bien testée et éprouvée, l’augmentation mammaire améliore le volume et la forme des seins grâce à des implants mammaires. Il y a plusieurs choix qui auront besoin d’être faits par vous et par le Dr Têtu lorsque le plan sera élaboré, incluant le type, le volume et la forme des implants, de même que la localisation de l’incision et du site d’implantation. L’objectif d’une mammoplastie d’augmentation est de rendre les seins proportionnés avec le reste du corps et la silhouette. Chez la bonne candidate, les techniques modernes permettent d’atteindre des résultats éloquents.

Pourquoi le Dr Têtu est-il un expert en augmentation mammaire?

Le Dr Têtu a développé une grande expertise en chirurgie mammaire à cause de son étroite collaboration, depuis de nombreuses années, avec le Centre des Maladies du Sein Deschênes-Fabia de l’Hôpital du Saint-Sacrement, particulièrement dans le domaine de la reconstruction post mastectomie. Alors que les implants anatomiques de gel de silicone cohésifs ne sont permis que depuis 2004 en augmentation mammaire, ils le sont depuis 1990 en reconstruction post mastectomie et le Dr Têtu a été parmi les tout premiers chirurgiens nord-américains à utiliser ces implants. Par ailleurs, il utilise encore très régulièrement les implants salins, pour des cas bien sélectionnés. Le Dr Têtu a développé sa propre technique d’augmentation par voie axillaire, de même que sa propre instrumentation, et en a fait la démonstration en direct lors du Congrès de la Société Canadienne de Chirurgie Esthétique en 2008.

Comment l’augmentation mammaire est-elle effectuée?

Bien qu’il existe plusieurs variations de technique, la base est assez simple. Par une petite incision, un implant dessiné scientifiquement est placé derrière le sein, de façon à l’augmenter et à améliorer sa forme. Ceci peut être fait sous anesthésie locale ou générale.

Où l’incision est-elle située?

L’incision peut être placée à trois endroits possibles. Les termes médicaux utilisés pour ces incisions sont : infra mammaire, péri aréolaire et axillaire. Infra mammaire signifie sous le sein, juste au dessus du pli où le sein rejoint la cage thoracique ; cette incision est moins visible que l’incision péri aréolaire et présente moins de risque de complications, ce qui en fait un choix préférable. La sensibilité n’est habituellement pas atteinte avec cette incision. Péri aréolaire signifie juste à la limite de la peau pigmentée de l’aréole et de la peau normale. Axillaire signifie dans le creux de l’aisselle. L’avantage de cette incision est qu’il n’y a aucune cicatrice sur le sein et donc très peu de trace du passage d’un chirurgien… De plus, elle est placée dans le sens des plis de la peau et c’est un endroit qui guérit extrêmement bien. La décision de la localisation de l’incision sera prise avec le Dr Têtu suite à l’examen physique et dépendra du type d’implant utilisé.

Où l’implant est-il placé?

L’implant est placé derrière la totalité du tissu de la glande mammaire, soit devant ou derrière le muscle pectoral. La décision de placer l’implant dans l’une ou l’autre localisation dépendra de votre structure glandulaire et thoracique, et du type d’implant utilisé. Le Dr Têtu aide chaque patiente à décider ce qui est mieux pour elle, car il y a de nombreux facteurs qui influencent ce choix. L’affaissement et la qualité du tissu mammaire ou cutané, la convalescence et le niveau d’activité ne sont que quelques-uns des facteurs que l’on doit considérer lorsque l’on planifie la chirurgie. Le chirurgien ne doit pas être le champion d’une seule technique; il doit les maîtriser toutes et faire le meilleur choix selon la situation.

De quoi l’implant est-il fait?

Les implants mammaires sont faits d’une enveloppe de silicone et contiennent soit du gel de silicone ou une solution saline. Au Canada, les implants de gel de silicone cohésifs à forme stable sont approuvés par Santé Canada depuis 2004 pour l’augmentation mammaire, mais depuis 1990 pour la reconstruction post mastectomie. On possède donc un recul et une expérience de plus de 20 ans avec ces implants. Les implants salins, selon la forme qu’on leur connaît actuellement, sont par ailleurs utilisés depuis plus de 30 ans. Tous ces matériaux sont très bien tolérés par l’organisme.

Un implant en gel de silicone cohésif à forme stable peut prendre une forme anatomique, et maintiendra sa forme une fois placé sous le sein. Ces implants sont donc utilisés lorsqu’on a à corriger un défaut de développement du pôle inférieur de la glande, ou lorsque le sein est légèrement tombant et nécessite plus de projection au pôle inférieur, ou encore lorsqu’il est impossible de placer l’implant sous le muscle à cause de son anatomie.

Les implants peuvent avoir une surface lisse ou texturée, et l’enveloppe peut être de forme anatomique ou ronde (ovale). Il y a un grand choix de dimensions, projections et formes disponible, afin de permettre à chaque femme qui désire une augmentation mammaire d’atteindre un résultat à long terme optimal pour elle.

Les implants mammaires ont une durée de vie malheureusement limitée. Si une patiente décide d’avoir un implant mammaire, elle doit savoir qu’il s’agit de sa première opération, mais que si elle vit assez longtemps, ce ne sera vraisemblablement pas la dernière : un jour, à cause de l’usure de l’implant, il aura besoin d’être remplacé. On estime que la durée de vie d’un implant mammaire actuel, selon l’expérience actuelle, se situe autour de 20 à 25 ans.

Consultez les sites suivants pour plus d'information sur les implants fabriqués pour l'Amérique du Nord:

Il y a tellement de choix… Quelle opération devrais-je choisir?

Lors de votre consultation, le Dr Têtu et son équipe discuteront avec vous des options qui vous conviennent, basé sur votre anatomie et vos préférences personnelles. Il s’agit d’une intervention qui sera très individualisée. Le chirurgien ne doit pas être le champion d’une seule technique; il doit les maîtriser toutes et faire le meilleur choix selon la situation.

Quelle assurance ai-je de leur sécurité?

Les implants mammaires utilisés au Canada sont approuvés par Santé et Bien-Être Canada et aux Etats-Unis par la FDA. Ils sont faits de matériel qui ont été longuement testés et jugés aptes à être placé dans l’organisme humain. On peut obtenir toute l’information pertinente à ce sujet sur les sites suivants :
www.fda.gov et www.breastimlpantsafety.org

Quel devrait être le volume de mes seins?

Le volume des seins est une question de goût très personnelle. Le but de la mammoplastie d’addition est de rendre vos seins proportionnés à votre gabarit et votre silhouette. Suite à la consultation, vous serez capable de simuler votre résultat final. Le Dr Têtu pourra vous aider à prendre une décision en ce qui concerne le volume, en discutant avec vous de votre silhouette corporelle et de la façon dont différents volumes ou différentes formes d’implants vont affecter votre apparence, avec ou sans vêtements.

Quels sont les risques de l’augmentation mammaire?

Plus d’un million de femmes ont subi la mise en place d’implants mammaires. Par contre, bien que l’augmentation mammaire soit une procédure bien établie et sécuritaire, il y a des risques de complications. Tout comme n’importe quelle intervention chirurgicale, un saignement, une infection ou une mauvaise cicatrice peuvent se produire. Une asymétrie de volume, une perte de sensibilité du mamelon ou un rejet de l’implant sont possibles. La formation d’une capsule fibreuse (ou contracture capsulaire ou coque fibreuse), qui résulte en un sein plus ferme, est la complication la plus fréquente, quoique son incidence soit beaucoup moins fréquente dû aux nouvelles techniques. Dans un petit nombre de cas, une chirurgie additionnelle peut s’avérer nécessaire pour corriger ces problèmes.

On doit se souvenir que l’ennemi numéro un d’un implant mammaire est un hématome, car il engendre plus de réaction cicatricielle et donc potentiellement plus de capsule fibreuse. Conséquemment, on devra prendre toutes les précautions nécessaires pour l’éviter : en péri opératoire, aucune médication pouvant altérer la coagulation, et aucun effort physique pour les dix jours suivant l’intervention.

Cette information ne vous est pas fournie dans le but de vous effrayer, mais bien pour vous permettre de prendre une décision éclairée. Durant la consultation, nous serons heureux de discuter avec vous de toute la gamme de risques potentiels et de répondre à toute question que vous auriez concernant cette procédure. Souvenez-vous qu’aucune question n’est ridicule ou insignifiante.

Quelle est la convalescence d’une addition mammaire?

Le temps de récupération varie d’une personne à l’autre. La chirurgie est faite à la clinique, au bloc opératoire de La Cité Médicale à Place de La Cité, en chirurgie ambulatoire. Dépendant de votre niveau d’activités, au travail ou dans vos loisirs, le Dr Têtu recommande un congé de 7 à 10 jours, et de limiter les activités physiques intenses pour 2 à 3 semaines. Vous pourrez conduire la voiture après 10 jours mais devrez éviter de forcer ou de faire des mouvements brusques pour 2 à 3 semaines post-op.

À quel niveau de douleur dois-je m’attendre?

La période d’inconfort intense ne dépasse pas plus de 12 à 36 heures. La douleur postopératoire est généralement très bien contrôlée par l’association d’analgésiques et d’un anti-inflammatoire, de la glace et des exercices d ‘étirement musculaire qui vous seront enseignés. Bien des femmes qui ont eu des enfants décrivent cet inconfort douloureux comme une montée laiteuse associée à un gros workout musculaire.

L’addition mammaire est-elle pour moi?

Vous êtes la seule à prendre cette décision. Venez consulter le Dr Têtu, parlez franchement, posez des questions et expliquez vos attentes. Nous travaillerons ensemble pour prendre la décision qui sera juste pour vous.