Abdominoplastie

La mode et un style de vie actif imposent de donner de l’importance à l’apparence personnelle. Nous sommes tous conscients des bénéfices d’un contrôle du poids et de la forme physique sur la santé et l’image corporelle. Conséquemment, on note de plus en plus d’intérêt pour les interventions visant à améliorer l’aspect du corps. L’attention des médias pour des émissions de téléréalité où des femmes, mères de famille, sont transformées montre les excellents résultats de la lipoaspiration et de l’abdominoplastie. Ces deux interventions demeurent les meilleures solutions de traitement pour l’excès de peau et de graisse des tissus de la région abdominale suite aux grossesses.

Quelles sont les causes des changements à la région abdominale?

Les trois causes principales de laxité de l’abdomen sont les grossesses, les variations importantes de poids et l’âge. La peau de la paroi abdominale perd alors son tonus et ne peut regagner sa tension normale. Les muscles de la paroi abdominale centrale deviennent séparés et espacés, ce qui contribue à la laxité de la paroi. L’abdominoplastie vise à refaire le contour de la région abdominale ; pour ce faire, on utilise une combinaison de techniques telles que la lipoaspiration de l’abdomen entier et des flancs, l’excision des excédents de peau et la réparation des muscles de la paroi. 

Où les incisions sont-elles placées?

Les incisions de l’abdominoplastie sont situées à la partie inférieure de l’abdomen, dans la « ligne du bikini ». L’excédent de peau est enlevé et la peau de l’étage supérieur de l’abdomen est retendue vers le bas. Les muscles de la paroi abdominale sont rapprochés l’un à l’autre sur la ligne médiane en les suturant. Souvent il est nécessaire de repositionner le nombril. La liposuccion est fréquemment utilisée pour affiner les contours, mais comme pré requis, on doit veiller à ce que l’étage supérieur de l’abdomen ne soit pas trop épais car une lipoaspiration trop agressive à cet endroit peut amener des complications.

Pourquoi est-il nécessaire de retendre les muscles de la paroi abdominale?

L’abdomen est supporté par la musculature de la paroi abdominale. Ces muscles, appelés grands droits (« six packs »), forment deux larges bandes parallèles attachées l‘une à l’autre par la ligne blanche et vont verticalement des côtes au pubis. Durant la grossesse, les deux bandes de grands droits s’étirent et se séparent au fur et à mesure de la croissance du fœtus. Après la naissance, ces muscles peuvent demeurer séparés, ce qui rend impossible un ventre plat, et malgré tous les exercices abdominaux possibles. Cette séparation musculaire, appelée diastasis des grands droits, est corrigée lors de l’abdominoplastie. Certaines patientes ont même rapporté une amélioration de leurs douleurs dorsales basses ou de leur fonction intestinale ou vésicale suite à la correction du diastasis des grands droits. 

L’abdominoplastie va-t-elle enlever mes vergetures?

L’abdominoplastie va enlever les vergetures présentes à la partie inférieure de l’abdomen, mais pas celles situées au-dessus de la zone de résection. Donc, dépendant de la localisation des vergetures, il est possible qu’une partie des vergetures persistent. Par contre, le tonus de la peau sera grandement amélioré.

Quelles sont les cicatrices suite à cette chirurgie?

Lorsqu’une incision chirurgicale est faite, le corps va produire du tissu cicatriciel. En tant que chirurgien plasticien, le Dr Têtu se fait un point d’honneur d’utiliser une technique méticuleuse de fermeture de plaies. Si vous avez déjà eu une césarienne, l’incision de l’abdominoplastie devrait probablement ressembler à la cicatrice existante, mais plus longue. Comme patiente, il vous appartient de décider si une cicatrice d’abdominoplastie est préférable à l’excédent de peau lâche et flétrie, aux vergetures et à la rondeur de l’abdomen.

Que deviendra ma cicatrice de césarienne?

Dans bien des cas, les anciennes cicatrices situées à l’étage inférieur de l’abdomen, comme les cicatrices de césarienne ou d’appendicectomie, pourront être enlevées. C’est un bénéfice additionnel de l’abdominoplastie.

Et si mon abdomen inférieur n’est pas gras mais seulement relâché?

C’est une situation relativement fréquente chez les femmes ayant eu des enfants. Bien que mince et athlétique, rien ne semble pouvoir tendre la région inférieure de l’abdomen. Une « mini-lipectomie » ou lipectomie abdominale partielle peut être une solution à ce problème. Par cette intervention, on retend la paroi abdominale et on enlève une quantité plus limitée de peau inférieurement, sans déplacer l’ombilique. Cela implique une incision plus petite et une récupération un peu plus rapide. Une liposuccion est fréquemment associée à une lipectomie partielle pour traiter les zones graisseuses à l’abdomen supérieur et des flancs. 

Et s’il y a trop de rondeur, mais un bon tonus cutané et musculaire?

Si c’est le cas et que votre poids est normal, la meilleure opération pour vous est une liposuccion. La liposuccion est une solution efficace pour les dépôts graisseux localisés à l’abdomen inférieur qui sont « résistants à la diète et l’exercice », à condition que le tonus tissulaire soit très bon. L’étage supérieur de l’abdomen répond moins bien à la lipoaspiration. La liposuccion est également utilisée au moment d’une lipectomie abdominale standard ou partielle. Une consultation et un examen sont nécessaires pour déterminer le plan de traitement, mais il ne faut pas se présenter à cette consultation avec un surplus de poids. L’intervention ne sera faite que si vous avez atteint et stabilisé le poids désiré.

Et si j’ai perdu une grande quantité de poids et que j’ai un « tablier »?

Les patients qui ont subi une perte de poids massive présentent souvent un large tablier de peau et de graisse résiduel. Cela peut être corrigé par une lipectomie abdominale ; évidemment, l’incision dans de tels cas sera plus longue. D’autres zones du corps tel les bras, le torse et les cuisses peuvent être retendues de manière semblable, une fois évidemment que le poids est stabilisé.

La graisse intra abdominale peut-elle être enlevée par lipoaspiration?

Les personnes qui ont une quantité importante de graisse intra abdominale ne peuvent espérer aucune amélioration par la lipoaspiration, ni par une abdominoplastie. 

Est-ce une opération douloureuse?

L’abdominoplastie est effectuée sous anesthésie générale. À la fin de l’intervention, une solution d’anesthésie locale sera placée au niveau des muscles opérés pour réduire le spasme et la douleur. Après la chirurgie, les patients expérimentent de la douleur pour quelques jours, mais celle-ci est bien contrôlée par la médication et la glace. Il y aura un effet de tension à l’abdomen inférieur, à cause de la réparation musculaire et du redrapage cutané.

Quel est le temps de convalescence après une  abdominoplastie?

L’abdominoplastie est une intervention effectuée en externe, à la clinique, selon la formule « centre de jour ». Pour les 24 à 48 heures suivant la chirurgie, la majorité des patients vont en maison de convalescence pour les soins infirmiers. Il faudra marcher penché et s’abstenir de forcer ou faire des mouvements brusques pour une période de 10 jours suivant l’intervention. Les activités intenses seront limitées pour 6 semaines, mais le retour au travail se fera après 2 à 3 semaines, dépendant du type de travail.

D’autre type de chirurgie peuvent-ils être faits lors de l’abdominoplastie?

Il est très fréquent d’effectuer une chirurgie mammaire, du genre augmentation ou redrapage, ou une lipoaspiration en même temps que l’abdominoplastie.

Quels sont les risques d’une abdominoplastie?

Comme dans n’importe quelle intervention chirurgicale, il y a des risques. Un saignement, une infection ou des mauvaises cicatrices sont toujours possibles. À l’occasion, du liquide séreux (sérome) peut se collecter sous la peau. Plus rarement, on peut voir une perte cutanée localisée, dû à un manque de circulation adéquate qui provoque ce que l’on appelle de la nécrose et conduit à de mauvaises cicatrices. Les patients qui fument sont beaucoup plus à risque de faire de la nécrose et des complications pulmonaires. Une thrombophlébite ou une embolie pulmonaire peuvent survenir, mais sont des évènements rares, voir rarissime. Un appareil à compression séquentielle aux membres inférieurs sera d'ailleurs utilisé pour prévenir cette complication. À l’occasion, une deuxième intervention peut être nécessaire pour parfaire le résultat, par exemple une petite lipoaspiration. Les patients obèses présentant un indice de masse corporelle >30 sont très à risque de complications et donc exclus comme candidats à la lipectomie abdominale. Bref, bien qu’une abdominoplastie soit une intervention généralement très sécuritaire, elle ne doit pas être prise à la légère.